L'acupression, formation pour qui, pour quoi ?

L'Autoguérison, c'est pour qui ?

Si notre comportement était aussi naturel et instinctif que les animaux, pourrions-nous nous auto-guerir ?

Prenons un oiseau ou un renard par exemple. Il se lève tôt, en fonction du soleil, à la même heure tous les matin. Il mange  à la même heure et surtout ne prend pas plus qu'il n'a besoin. Il écoute son environnement et son corps et se couche à la même heure (car il n'y a pas de lampe halogène de 100 watts, donc il peut pas bouquiner ou regarder un écran jusqu'à minuit). Il a une activité physique journalière pour trouver sa nourriture. Quand il est malade, il sait quelle attitude adopter, quelle plante ingérer pour se soigner. Tous les animaux font ainsi. Quelles créatures sur cette terre ont-elles besoin de consulter un médecin ? C'est drôle : les hommes et les animaux domestiques : ceux qui ont perdu le lien avec la nature.

Et vous ? Quand vous avez mal à la tête, que faites vous ? Quelle est le premier geste que vous faites ? Vous mettez votre main sur la tête bien-sur. Ensuite, vos  doigts vont instinctivement à l'endroit où vous avez mal. Dès fois la douleur passe mais Il semble que cela ne marche pas souvent, donc il faut aller chercher du paracétamol. Classique. Pourquoi ce geste ne marche-t-il pas ?
Car l'homme moderne a perdu ses réflexes, son instinct naturel. Que veut dire être naturel ? Cela signifie que l'on ne s'écoute plus et qu'on n'est plus connecté à son corps pour chercher le point stratégique sur lequel appuyer pour soulager son maux. Puisqu'il n'est pas connecté à la nature, il ne sait pas non plus quelles plantes utiliser instinctivement pour s'auto-soigner.

Je propose les soins d'acupression pour vous aider à retrouver une partie de votre état naturel et l'équilibre, c'est à dire ce mot un peu galvaudé que vous entendez partout : le bien-être.
Des formations de courte et longue durée sont également proposées aux professionnels et à ceux qui souhaitent procurez le bien-être à leurs proches à travers les techniques naturelles de l'acupression

Comprenez moi bien : il ne s'agit pas de bannir dans son ensemble notre vie moderne, de condamner le paracétamol ou de jeter l'opprobre sur la médecine allopathique, mais bien de s'interroger sur notre mode de vie et d'adopter, à chaque fois que cela est possible, une attitude plus proche de notre nature originelle. Car l'auto-guérison responsabilise chacun, est économe, durable et efficace lorsque la personne qui souffre est prête à s'introspecter. Elle respecte l'environnement tout comme elle permet d'apprendre à se respecter soi même et à s'aimer.

L'acupression : qu'est-ce que c'est ?

Le corps humain est parcouru par des centaines de points stratégiques et énergétiques. Ce sont les points d'acupuncture (qui se trouvent le long des méridiens), encore appelés points de réflexe. Le massage et la pression de ces points à l'aide des doigts, des mains, du coude voire d'instruments permet de débloquer les déséquilibres et de rétablir une circulation harmonieuse des énergies dans l'ensemble du corps ; tout cela sans les aiguilles utilisées dans l'acuponcture. On peut donc dire que l'acupression est l'acuponcture sans aiguille.

Quels sont les mécanismes de l'acupression/acuponcture ?

Le débouchage des tuyaux énergétiques : le corps entier est irrigué par des méridiens - les canaux énergétiques portant l'énergie vitale (qi - en chinois, ki - en japonais, prana - en sanskrit). Cette énergie alimente le corps entier, ce qui donne la vie aux organes, aux cellules. Lorsque la circulation dans ces canaux n'est pas harmonieuse, le corps est sujet à divers troubles.  Dans le Qi-gong (une gymnastique chinoise), on fait bouger cette énergie en faisant des mouvements avec le corps, ce qui aide à déboucher ces canaux lorsqu'ils sont bloqués. Si vous préférez de l'aide extérieure, l'acupression ou l'acuponcture fera le travail pour vous.

Nous pouvons également imaginer le corps humain comme tout objet sur la terre, constamment soumis à la pression atmosphérique. Prenez une bouteille en plastique qui est soumise à une pression atmosphérique trop élevée (comme les êtres lorsque nous sommes submergés par le travail ou stress). Bien évidemment, la bouteille (en l'occurrence, c'est notre corps qui pâtit) s'écrase. Inversement il y aura une explosion si pression intérieure (émotions refoulées par exemple) est trop forte. Ainsi les pressions (manuelles ou autres) ou l'insertion des aiguilles (acuponcture) dans certains points stratégiques vont permettre le rééquilibrage des pressions intérieures-extérieures. La bouteille ou le corps retrouvera donc son état originel. Cela signifie un état sans douleur physique et psychique.

Voici les différents types de d'acupression connus à l'heure actuelle :

  • La Réflexologie (massage des pieds, mains, visage, jambes ou tête sur les zones de réflexes) est utilisée en Chine depuis 3000 ans. La réflexologie moderne (méthode anglaise/Ingham) a été développée il y a environ 200 ans.
  • Le Tuina  est un massage chinois dynamique le long des méridiens et autour des articulations. Il est pratiqué en Chine en même temps que la réflexologie chinoise.
  • Le Amma ou Shiatsu fut introduit au Japon il y a 1000 ans. C'est un massage dérivé du Tuina. Le Amma (attention, ce n'est pas le amma assis que on connait en France) est plus ancien que le Shiatsu. Le Amma est un massage japonais basé sur le bercement du corps pendant le massage.
     
  • Le sujok, c'est l'acupression coréenne qu'on peut qualifier de révolutionnaire, développé dans les années 80 par le Dr Park Jae Woo. Les points d'acupuncture sont projetés sur les mains et les pieds. Le sujok est équivalent à une séance d'acuponcture mais on remplace les aiguilles avec les aimants, stylets, bagues, graines et d'autres substances naturelles.
     
  • La chiropractie et l'ostéopathie sont quant à elle des techniques plus modernes inspirées de l'acupression.

Que peut-on soulager par l'acupression ?

  • les troubles du sommeil,
  • les tensions nerveuses,
  • la dépression,
  • les douleurs articulaires ou musculaires,
  • les migraines, acouphènes,
  • les problèmes gastriques, respiratoires, généalogiques, circulatoires, ...

Modalités de formations

Formatrice : Kim Lan TOFFIN

Fréquences des stages / Formations : Les stages courts sont proposés environ 2 fois par an.

Les formations longues : le sujok - une fois par an, la formation complète en réflexologie chinoise (une promotion tous les deux ans).

Lieu de formation : Grenoble.

Nombre de participants : Entre 4 et 12 suivant les formations.

Date limite des inscriptions : 2 mois avant le début de la formation.

Autres services proposés : conseil pour l'installation en cabinet.

 
Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates